Du à

Opéra national de Lorraine

Opéra - Lyrique

Like Flesh

La crise écologique ne prend pas de vacances : tel est le constat que nous pouvons faire au terme d’un été marqué par les incendies de forêts et les records de température. LA NATURE N’EST PLUS UN DÉCOR. Cette Nature, Cordelia Lynn la place au centre de son livret.

Après avoir épousé un bûcheron, une femme le suit dans la forêt, s’oubliant dans une vie monotone et sans désir, assistant chaque jour au spectacle sinistre de la destruction de la nature. La rencontre d’une jeune étudiante qui tombe amoureuse d’elle va rallumer sa flamme et changer sa vie : son corps va alors prendre racine jusqu’à devenir arbre. Sur un livret de la dramaturge britannique Cordelia Lynn inspiré des Métamorphoses d’Ovide, Like flesh aborde la question de la crise écologique à travers le rapport conflictuel des êtres humains à la nature. Cette nature, la compositrice israélienne Sivan Eldar lui offre une voix chorale. Avec la complicité de Maxime Pascal à la tête de l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine, elle plante dans la salle une soixantaine de haut-parleurs disséminés sous les fauteuils, comme une invitation au public à se perdre lui aussi dans cette forêt sonore.

Like flesh marque l'avènement d’une nouvelle génération d’artistes - librettiste, compositrice, metteuse en scène, chef d’orchestre… - qui s’emparent de l’opéra pour exprimer un regard sensible, aigu et sans concession sur notre monde. Mais ce message à l’usage des générations futures, cet opéra de chambre choisit de nous l’adresser par le biais du sensible, en nous faisant vivre une expérience sensorielle inédite : grâce à la technologie de l’IRCAM et à la réalisation informatique d’Augustin Muller, la musique immersive de Like flesh nous plonge dans un monde fluide, où s’effacent les frontières qui séparent habituellement les êtres.

Situer