Le

de à Théâtre de Mon Désert

Spectacle

La Danse du Vivant - compagnie Latitudes 5.4

Performance pluridisciplinaire alliant théâtre, musique et danse, "La Danse du Vivant" interroge notre rapport à la nature, aux non-humains et aux humains.

S’inspirant de traditions animistes des sociétés dites « primitives », une comédienne, une danseuse et deux musiciens embarquent le public dans un étrange et fascinant rituel poétique contemporain.

Sans véritable fil narratif, "La Danse du Vivant" se traverse comme une rêverie, dégageant une atmosphère encline à la spiritualité.

Influencé par l’anthropologie de Philippe Descola, le spectacle puise dans les textes issus de la culture orale des peuples « premiers ». La musique mêle tradition et improvisation. La danse est sensuelle ou animale.

Le dialogue permanent entre les trois disciplines est sublimé par une création lumière délicate et immersive.

Crédit photo : Dominique Tibéri

Situer

Le

de à Théâtre de Mon Désert

Spectacle

La Danse du Vivant - compagnie Latitudes 5.4

Performance pluridisciplinaire alliant théâtre, musique et danse, "La Danse du Vivant" interroge notre rapport à la nature, aux non-humains et aux humains.

S’inspirant de traditions animistes des sociétés dites « primitives », une comédienne, une danseuse et deux musiciens embarquent le public dans un étrange et fascinant rituel poétique contemporain.

Sans véritable fil narratif, "La Danse du Vivant" se traverse comme une rêverie, dégageant une atmosphère encline à la spiritualité.

Influencé par l’anthropologie de Philippe Descola, le spectacle puise dans les textes issus de la culture orale des peuples « premiers ». La musique mêle tradition et improvisation. La danse est sensuelle ou animale.

Le dialogue permanent entre les trois disciplines est sublimé par une création lumière délicate et immersive.

Crédit photo : Dominique Tibéri

Situer

Le

de à Théâtre de Mon Désert

Spectacle

La Danse du Vivant - compagnie Latitudes 5.4

Performance pluridisciplinaire alliant théâtre, musique et danse, "La Danse du Vivant" interroge notre rapport à la nature, aux non-humains et aux humains.

S’inspirant de traditions animistes des sociétés dites « primitives », une comédienne, une danseuse et deux musiciens embarquent le public dans un étrange et fascinant rituel poétique contemporain.

Sans véritable fil narratif, "La Danse du Vivant" se traverse comme une rêverie, dégageant une atmosphère encline à la spiritualité.

Influencé par l’anthropologie de Philippe Descola, le spectacle puise dans les textes issus de la culture orale des peuples « premiers ». La musique mêle tradition et improvisation. La danse est sensuelle ou animale.

Le dialogue permanent entre les trois disciplines est sublimé par une création lumière délicate et immersive.

Crédit photo : Dominique Tibéri

Situer

Le

de à Théâtre de Mon Désert

Spectacle

La Danse du Vivant - compagnie Latitudes 5.4

Performance pluridisciplinaire alliant théâtre, musique et danse, "La Danse du Vivant" interroge notre rapport à la nature, aux non-humains et aux humains.

S’inspirant de traditions animistes des sociétés dites « primitives », une comédienne, une danseuse et deux musiciens embarquent le public dans un étrange et fascinant rituel poétique contemporain.

Sans véritable fil narratif, "La Danse du Vivant" se traverse comme une rêverie, dégageant une atmosphère encline à la spiritualité.

Influencé par l’anthropologie de Philippe Descola, le spectacle puise dans les textes issus de la culture orale des peuples « premiers ». La musique mêle tradition et improvisation. La danse est sensuelle ou animale.

Le dialogue permanent entre les trois disciplines est sublimé par une création lumière délicate et immersive.

Crédit photo : Dominique Tibéri

Situer

Le

de à Théâtre de Mon Désert

Spectacle

La Danse du Vivant - compagnie Latitudes 5.4

Performance pluridisciplinaire alliant théâtre, musique et danse, "La Danse du Vivant" interroge notre rapport à la nature, aux non-humains et aux humains.

S’inspirant de traditions animistes des sociétés dites « primitives », une comédienne, une danseuse et deux musiciens embarquent le public dans un étrange et fascinant rituel poétique contemporain.

Sans véritable fil narratif, "La Danse du Vivant" se traverse comme une rêverie, dégageant une atmosphère encline à la spiritualité.

Influencé par l’anthropologie de Philippe Descola, le spectacle puise dans les textes issus de la culture orale des peuples « premiers ». La musique mêle tradition et improvisation. La danse est sensuelle ou animale.

Le dialogue permanent entre les trois disciplines est sublimé par une création lumière délicate et immersive.

Crédit photo : Dominique Tibéri

Situer